slave


slave

slave [ slav ] adj. et n.
• 1575; sclave 1573; lat. médiév. sclavus; cf. esclave
Se dit de peuples d'Europe centrale et orientale dont les langues sont apparentées. Peuples slaves. Union slave. panslavisme. Le charme slave, qu'on prête traditionnellement aux Russes. — N. Les Slaves. Langues slaves : langues indo-européennes qui comprennent le vieux slave ou slavon, le macédonien, le bulgare, le polonais, le russe, le serbo-croate, le slovène, le slovaque, le tchèque, ainsi que des dialectes d'Occident (plusieurs sont écrites en alphabet cyrillique).

slave adjectif et nom Qui appartient au groupe ethnique des Slaves. ● slave nom masculin Groupe de langues de la famille indo-européenne, parlées par les Slaves.

slave
adj. et n. Qui appartient aux peuples de même famille linguistique habitant l'Europe centrale et orientale.
|| Langues slaves: groupe de langues indo-européennes parlées dans l'est et une partie du centre de l'Europe (bulgare, croate, polonais, russe, serbe, slovaque, slovène, tchèque, etc.).
|| Subst. Les Slaves. (On distingue les Slaves orientaux [Russes, Ukrainiens, Biélorusses], les Slaves occidentaux [Polonais, Slovaques, Tchèques] et les Slaves méridionaux [Bulgares, Croates, Serbes, Slovènes].)

⇒SLAVE, adj. et subst.
A. — Adj. et subst.
1. (Celui, celle) qui appartient au groupe ethnique d'Europe balkanique et orientale et qui parle une des langues dérivées de la même famille des langues indo-européennes. Peuples slaves; race slave. Blond comme le chanvre, la voix douce, sourde et tout à coup éclatante et tonnante quand il s'anime. Plein de récits d'héroïsmes romains de la Pologne, de légendes d'atrocités russes. Parlant bien, lentement; nuageux, systématique, les idées violentes, le sourire aimable et caressant de l'œil des Slaves, le charme un peu asiatique et félin de ces peuples, évadé du mysticisme, avec des traces de cela dans l'esprit (GONCOURT, Journal, 1858, p. 438).
Slaves du Nord (Russes, Polonais, Ukrainiens, Tchèques, Slovaques), Slaves du Sud (Serbes, Croates, Slovènes et Bulgares). Différenciation des Slaves en deux groupes: les Slaves du Nord, le plus considérable, et les Yougoslaves ou Slaves du Sud, ces derniers réunissant les peuples établis plus ou moins près des rivages de la mer Adriatique (Serbes, Croates, Slovènes) et aussi les Bulgares (Lar. encyclop.).
2. (Ce) qui appartient à ce groupe ethnique ou à l'un de ses membres ou à l'une de ses langues; (ce) qui lui est propre. Parler une langue slave. Les verbes slaves prennent un sens futur en se combinant avec une préposition (MÉRIMÉE, Dern. nouv., 1869, p. 136).
Charme slave. Charme certain et indéfinissable qu'on prête aux Slaves. Scriassine (...) continuait à sourire (...). J'ai pensé: le voilà qui me fait du charme slave; mais le charme agissait, j'ai souri moi aussi (BEAUVOIR, Mandarins, 1954, p. 33).
B. — Subst. masc., LING. Famille de langues issues d'une langue indo-européenne et comprenant actuellement le biélorusse, le bulgare, le croate, le polonais, le russe, le serbe, le slovaque, le slovène, le tchèque et l'ukrainien. La famille indo-européenne en est un exemple caractéristique. Ces langues ont dû être au début dans des rapports très étroits et former une chaîne ininterrompue d'aires linguistiques dont nous pouvons reconstituer les principales dans leurs grandes lignes. Par ses caractères, le slave chevauche sur l'iranien et le germanique, ce qui est conforme à la répartition géographique de ces langues (SAUSS. 1916, p. 279). Dans le slave du sud., le nom de la rose est devenu celui de la fleur en général (VENDRYES, Langage, 1921, p. 237).
REM. Slavophile, adj. et subst. a) (Celui) qui est favorable aux Slaves, à leur civilisation. (Dict. XIXe et XXe s.). b) [Dep. la fin du XIXe s.] (Celui) qui, en Russie, se montre attaché aux valeurs traditionnelles slaves et s'oppose à l'influence occidentale. Un soulèvement populaire contre le régime paraît hautement improbable. La seule chose que l'on puisse raisonnablement espérer, c'est de voir se poursuivre le processus de libéralisation entamé depuis la mort de Staline, et qui représente une revanche de la tendance « occidentale » contre la tendance « slavophile » (Le Figaro littér., 27 nov. 1967, p. 3, col. 1).
Prononc. et Orth.:[sla:v]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1. 1573 subst. masc. les Hongres et Sclaves « les Slaves étant les peuples d'Europe centrale et orientale dont les langues sont apparentées » (F. BAUDUIN, trad.: J. HERBURT DE FULSTIN, Hist. des roys et princes de Poloigne, Feuille G ds QUEM. DDL t. 26); 1713 slave adj. (MÉNAGE, Menagiana, ou Bons mots, rencontres agréables [...] de M. Ménage, vol. 2, 356, ibid., t. 7); 2. 1827 sang slave « propre à ce groupe ethnique » (STENDHAL, Armance, pp. 119-120); 3. 1827 ling. subst. masc. (MÉRIMÉE, Guzla, p. 132). Du lat. médiév. sclavus « slave », Sclavini « peuple voisin des Bulgares, les Esclavons ». Fréq. abs. littér.:237. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 199, b) 230; XXe s.: a) 452, b) 442.
DÉR. Slaviser, verbe trans., rare, littér. Rendre quelqu'un slave en lui imposant la domination, la langue, la culture slaves; donner (à quelqu'un, à quelque chose) un caractère slave. Les Bulgares sont d'origine ougrienne (...) et s'établirent (...) en Mésie, après avoir soumis les Slaves; depuis, ils se sont complètement slavisés. (...) ils ont la face large et aplatie; 63 pour 100 ont des cheveux et des yeux foncés; environ 50 pour 100 ont la peau brunâtre (HADDON, Races hum., trad. par A. Van Gennep, 1930, p. 131). [slavize], (il) slavise [-i:z]. 1re attest. 1844 (C. ROBERT, Le Monde gréco-slave, in R. des deux mondes, vol. 4, p. 438 ds QUEM. DDL t. 26); de slave, suff. -iser.
BBG. — QUEM. DDL t. 7, 15 (s.v. slavophile), 21 (s.v. slaviser).

slave [slav] adj. et n.
ÉTYM. 1713; sclave, 1573; du lat. médiéval sclavus (→ Esclave), rac. slov-.
Se dit de peuples d'Europe centrale et orientale dont les langues sont apparentées. || Peuples slaves. || Éléments germains, slaves ou mongols (→ Centre, cit. 14). || Union slave. Panslavisme. || Avoir le type slave. — ☑ Loc. Le charme slave.
1 Cette jeune fille devait avoir de seize à dix-sept ans. Sa tête, véritablement charmante, présentait le type slave dans toute sa pureté — type un peu sévère, qui la destinait à devenir plutôt belle que jolie, lorsque quelques années de plus auraient fixé définitivement ses traits.
J. Verne, Michel Strogoff, 1876, p. 56.
(Personnes). || Elle est slave, mais j'ignore si elle est russe, polonaise ou ukrainienne.
N. || Un, une Slave. || Les Slaves (→ Racial, cit. 1). || Les Slaves du Sud (Bulgares, Serbes). || Les Hongrois ne sont pas des Slaves.
2 Elle a, cette femme, un charme à la fois mourant et ironique tout à fait singulier, et auquel se mêle la séduction des Slaves : la perversité intellectuelle des yeux et le gazouillement ingénu de la voix.
Ed. et J. de Goncourt, Journal, 7 déc. 1885, t. VII, p. 69.
Ling. || Langues slaves : langues indo-européennes qui comprennent le vieux slave ou slavon, le bulgare, le polonais, le russe, le serbo-croate, le slovène, le slovaque, le tchèque, ainsi que des dialectes d'Occident. || Langues slaves écrites en alphabet cyrillique, en alphabet latin.
tableau Classification des langues.
N. m. || Vieux slave. Slavon.
DÉR. et COMP. Slavisant, slaviser, slavophile.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Slave I — is a fictional spacecraft in the Star Wars universe. It first appears in the film under the command of bounty hunter Boba Fett (Jeremy Bulloch), and then in the prequel film commanded by Jango Fett (Temuera Morrison). Slave I also appears in… …   Wikipedia

  • Slave — (sl[=a]v), n. [Cf. F. esclave, D. slaaf, Dan. slave, sclave, Sw. slaf, all fr. G. sklave, MHG. also slave, from the national name of the Slavonians, or Sclavonians (in LL. Slavi or Sclavi), who were frequently made slaves by the Germans. See… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • slave — (slāv) n. 1. One who is owned as the property of someone else, especially in involuntary servitude. 2. One who is subservient to or controlled by another: »his boss s slave. 3. One who is subject to or controlled by a specified influence: »a… …   Word Histories

  • Slave — (engl. für „Sklave“), nicht zu verwechseln mit Slawe, steht für: Master/Slave, ein allgemeines hierarchisches Prinzip der Regelung und Steuerung Slave River, ein Fluss in Kanada Eine devote Person (auch „Sub“ genannt) im BDSM Ein fotografisches… …   Deutsch Wikipedia

  • slave — [slāv] n. [ME sclave < OFr or ML: OFr esclave < ML sclavus, slave, orig., Slav < LGr Sklabos, ult. < OSlav Slovēne, native name of a Slavic people: first used of captives of Slavic orig. in SE Europe] 1. a human being who is owned as… …   English World dictionary

  • Slave — Indian tribe of northwestern Canada, 1789, from SLAVE (Cf. slave) (n.), translating Cree (Algonquian) awahkan captive, slave …   Etymology dictionary

  • Slave — Slave, v. i. [imp. & p. p. {Slaved}; p. pr. & vb. n. {Slaving}.] To drudge; to toil; to labor as a slave. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • slave — (izg. slȇjv) m DEFINICIJA inform. naziv za podređeni, podčinjeni ili sporedni uređaj [primarni slave; sekundarni slave], opr. master (4) ETIMOLOGIJA engl …   Hrvatski jezični portal

  • Slave — (sl[aum]v or sl[a^]v; 277) n. See {Slav}. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Slave — Slave, v. t. To enslave. Marston. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.